THC et CBD : quelle est la différence ?

Blog

Chaque être humain possède un système endocannabinoïde et le CBD, mieux défini comme le cannabidiol, l’élément principal du Cannabis sativa, agit indirectement sur les récepteurs de ce système.

En cas de déséquilibre ou de décompensation dans le système endocannabinoïde, le CBD aide à rétablir l’équilibre initial, c’est pourquoi il est maintenant facilement utilisé par tout le monde.

Il existe deux façons légales d’intervenir sur ce problème, en fonction des pathologies et des symptômes à traiter : le cannabis médical et le cannabis léger, utilisés en fonction de la gravité de la situation et des niveaux de THC qui visent à rendre le traitement efficace.

À tort, le cannabis léger est souvent associé au cannabis médical. Cependant, entre les deux types, il existe des différences différentes, tant au niveau de la composition, de son utilisation que de la manière dont cette dernière est réglementée.

Maintenant, le Le cannabis est utilisé plus fréquemment à des fins médicales, mais la propagation de produits en vente libre contenant du cannabidiol et les faibles taux de THC ont augmenté le nombre de personnes qui l’utilisent pour le traitement de certains symptômes. C’est pour cette raison qu’il a été nécessaire de clarifier ce que l’on entend par cannabis léger et médical.

Tous ces médicaments à base de cannabinoïdes, qui ont été approuvés et développés en grand nombre, définissent le cannabis médical.

Afin de définir le cannabis médical, les concentrations des différents principes actifs calculées doivent être contenues dans les médicaments avec une extrême précision.

Contrairement au cannabis léger, le cannabis médical diffère par la quantité de CBD et de THC présents, ce qui rend le cannabis thérapeutique considéré comme un médicament, utile pour les symptômes tels que les vomissements, les nausées, le manque d’appétit mais aussi pour le contrôle de certaines formes de douleur.

Mais cela ne peut être atteint qu’en absorbant des concentrations précises de cannabis CBD et THC.

Passons maintenant à l’analyse de ce que nous entendons par cannabis léger.

Le cannabis léger n’est rien d’autre que la large gamme de préparations dérivées d’inflorescences séchées dont les concentrations de THC se situent entre 0,2 % et 0,6 %, l’adjectif light doit en effet indiquer précisément cette très faible concentration de cet ingrédient actif qui est alors responsable de la effets psychotropes du cannabis.

Pour donner un exemple de la différence entre le cannabis léger et le cannabis médical, Bedrocan, qui est un médicament à base de cannabis, a une concentration de THC de 22 % contrairement à toute préparation légère qui ne peut pas contenir un THC supérieur à 0,06 %.

En fait, le cannabis léger n’a pas d’effet psychoactif puisque les quantités de Le THC est vraiment soigné, à tel point qu’il peut être vendu librement, contrairement au THC thérapeutique, qui ne peut être utilisé et vendu que sur ordonnance.

Les différents besoins poussent les gens à se rapprocher du monde du cannabis. Certes, ceux qui s’approchent de celui du cannabis médical sont suivis d’un soutien médical et de la synergie qui s’établit entre le patient et le médecin, en tant que seul chiffre autorisé à prescrire une thérapie à base de cette substance, avec des niveaux élevés de THC.

En revanche, dans le cas du cannabis léger, le consommateur peut l’utiliser comme thérapie médicale régulière ou dans sa vie quotidienne, en faisant toujours attention au fait que le produit consommé est certifié et préparé selon des critères stricts, ce qui peut garantir la qualité et la bonne concentration de THC, afin de ne pas faire face à d’éventuels effets indésirables.

Tag : Plus d’info sur le CBD